Les initiatives françaises en matière de pile à combustible

Divers acteurs français expérimentent le système de la pile à combustible. Renault fait DCF 1.0confiance à Nissan dans la suite des recherches. Le groupe Peugeot-Citroën ne reste pas inactif et a présenté le Quark au salon de Paris 2004. Le Quark est un quad. On espère vite un véhicule familial…
La surprise en matière de pile à combustible vient de Michelin. En relation avec tous les constructeurs du monde et organisateur du Challenge Bidendum, la seule compétition automobile internationale dédiée aux automobiles écologiques, Michelin peut donner l’impulsion à l’un de ces clients. Au salon de Genève 2005, Michelin expose le Hy-Light. Ce véhicule est d’ailleurs immatriculé en Suisse, ce fait seul étant un motif légitime de fierté pour le fabricant de pneumatiques. D’un très haut niveau de sophistication, le Hy-Light est une vitrine technologique qui va bien au-delà de la simple optimisation des liaisons aux sols. A noter que ce prototype possède deux réservoirs, l’un d’hydrogène et un autre d’oxygène. La combustion s’en trouve améliorée et les résultats sont prouvés. Michelin a en effet aussi profité pour y montrer la première application concrète d’une de ses dernières inventions, le Michelin Active Wheel. Ce système qui est prévu pour la traction électrique est une sorte de moteur-roue dans lequel on a également intégré tous les éléments de suspension. C’est le fruit de nombreuses années de recherche pour optimiser les liaisons au sol. Le poids et l’encombrement sont réduits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *